iJqdjJaLmtPckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3NM9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9Wz1ckYqTk8Wck5abj4+cPVw=
[csd_town]
[csd_region]

Santé & Social

Vague de chaleur et canicule (Partie 2)
image

Comment protéger son habitation contre la chaleur ?

Si cette habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance, et facilement accessible.

Avant une vague de chaleur

S’assurer que son domicile est conçu pour faire face à une élévation de la chaleur

image
  • Bonne isolation thermique des plafonds, des murs, des baies vitrées.
  • Volets extérieurs utilisables, stores en état de marche.
  • Si pas d’isolation possible, prévoir une solution de secours : famille, amis…
  • Prévoir un système permettant de placer un linge humide devant les fenêtres (fil et pinces à linge).
  • Ventilateur à piles ET ventilateur branché sur secteur (voire climatiseur) ou, au moins, un éventail.
  • Pain de glace ou sac de glaçons.

 

Pendant une vague de chaleur

Optimisation de la gestion des fenêtres en vue de se protéger du soleil et de la chaleur

Les stores seront :

  • Baissés pendant toute leur exposition au soleil.
  • Relevés après le coucher du soleil pour faciliter le passage de l’air.

 

image

Dans la journée, persiennes et vitrages seront :

  • Maintenus fermés du côté du soleil. Leur double obstacle limite l’entrée de la chaleur dans la pièce.
  • Ouverts du côté ombragé si cela permet la réalisation de courants d’air. Dans ce cas, pendre une serviette humide pour que l’évaporation refroidisse l’atmosphère. S’il n’est pas possible de faire des courants d’air avec les seules fenêtres à l’ombre, les maintenir fermées.

 

Si l’habitation a des expositions multiples, Il faudra faire tourner ouverture et fermeture des fenêtres en suivant le soleil.

Le soir, les dernières fenêtres fermées (persiennes et vitres) seront ouvertes, quand le soleil sera couché ET que la température extérieure aura baissé.

La nuit, on laissera ouvertes, dans la mesure du possible, vitres et persiennes.

On les coince pour faciliter les courants d’air.

  • Si la vague de chaleur intervient en même temps qu’une alerte à la pollution atmosphérique, la lutte contre la chaleur est prioritaire.
    • Continuer à provoquer des courants d’air pendant la nuit.
    • Les adultes et enfants souffrant de pathologies cardiaques ou respiratoires (notamment l’asthme) sont particulièrement sensibles à la pollution atmosphérique.

 

En cas d’alerte à la pollution atmosphérique

  • Les traitements habituels doivent être très scrupuleusement suivis.
  • Consulter rapidement en cas de gêne respiratoire inhabituelle.

 

Refroidir les pièces, par évaporation d’eau

  • Pendre un linge humide devant une fenêtre ouverte (de préférence une serviette de bain).
  • Remouiller le linge dès qu’il est sec.
  • Placer un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur).
  • Verser régulièrement un seau d’eau, si possible, le soir après le coucher du soleil, sur une terrasse, un balcon ou un appui de fenêtre.

« Envie d’exercer un nouveau métier ? Besoin de se former efficacement ? Découvrez tous les avantages de la formation en ligne en regardant notre vidéo. »

Demande 100% Gratuite

Si vous aimez cet article, Partagez le avec vos ami(e)s...

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
Pinterest 0
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie, vous pourrez aimer aussi ...

Pour voir toutes nos actus métier et formation par thématiques

Catégories