iJqdjJaLmtPckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3JGKk5PckYqTk9yRipOT3NM9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9W5GKk5M9Wz1ckYqTk8Wck5abj4+cPVw=
[csd_town]
[csd_region]

Petite Enfance

Parlez vous bébé ?

Depuis sa naissance, il ne cesse de vous observer, de vous imiter et d’échanger avec vous. C'est avec votre concours et celui de tout son entourage, qu'il parvient à progresser dans le langage et qu’il parle de mieux en mieux.

Les étapes clés

De un an à dix-huit mois :
  • Votre bébé différencie des sonorités très proches comme : beau et pot.
  • Il comprend plus de mots qu'il n'en utilise.
  • Il saisit le sens de petites phrases dans leur contexte : « C'est l'heure du dodo ! » ou les ordres simples.
  • Parmi le jargon intoné qu’il utilise pour s’exprimer, on reconnait parfois des bribes de phrases ; il se contente le plus souvent d'un mot qui a pour lui le sens d'une phrase (« gâteau » pour dire : je veux un gâteau) et parfois même, il simplifie carrément le mot : « to » pour dire : je veux un gâteau.
  • Il utilise de plus en plus le mot « non ! ».
De dix-huit mois à deux ans :
  • Son vocabulaire s'enrichit rapidement : à 2 ans il possède environ 300 mots différents (il les connaît, ce qui ne signifie pas qu’il sait tous les prononcer).
  • Il utilise le mot « moi » et se nomme avec son prénom.
  • Il commence à faire des petites phrases, en introduisant des verbes. Il emploie un style simplifié en mettant 2 mots côte à côte : « moi-manger. » Il s'aide de gestes pour se faire comprendre et adapte ses intonations.
  • Il comprend des consignes même hors contexte (Va voir papa dans le salon) et se familiarise avec les classements de mots (habits, jouets...).
  • Sa prononciation s'affine, mais il doit encore beaucoup s’exercer…
De deux à trois ans :
  • Votre enfant commence à faire des phrases plus complètes.
  • Il commence à se situer dans l'espace (dedans-dehors) et distingue le passé du futur (hier-demain). Son vocabulaire s'enrichit de notions telles que la taille (petit-grand), le pluriel/singulier, le féminin/masculin, les parties du corps, les couleurs, les formes, les premiers chiffres…Si son entourage l’y encourage !
  • Il pose des questions en permanence : « C'est quoi ça ? Pourquoi ? » auxquelles il est essentiel de répondre pour élargir son vocabulaire et enrichir ses phrases… et ses idées !
  • Il parle de plus en plus comme un grand. Il utilise le « je » en parlant de lui-même.

Comment l'aider ?

  • Plus votre bébé sentira le plaisir que vous avez à parler avec lui, plus il y mettra du sien. Avoir une conversation ensemble, c'est partager une multitude d'instants précieux. Tous les deux, vous allez vous regarder, vous sourire, vous écouter. Votre bébé a tous les atouts en main pour faire des progrès de langage, mais encore faut-il que l'ambiance autour de lui soit favorable.
  • Il devra aussi découvrir que le langage est nécessaire : laissez-le exprimer ses besoins et ses désirs.
  • Vous pouvez saluer ses progrès et l'encourager à continuer, en l'applaudissant : « Bravo ! C'est bien ! ».
  • Lorsqu'un mot n'est pas correctement prononcé, ne le reprenez pas, contentez-vous de le répéter vous-même naturellement. Votre enfant a besoin de s’exercer des années avant de maîtriser son articulation, ne soyez pas trop exigeants.
  • Vous pouvez reformuler ses phrases lorsqu'elles sont inintelligibles ou trop simplifiées.
  • Vous pouvez le questionner pour qu’il précise ses demandes.
  • Depuis qu'il est né, vous lui chantez des chansons ou des comptines : il aura plaisir désormais à les apprendre avec vous (http://comptine.free.fr/), surtout s'il y a un jeu à la clef (vous le prenez sur vos genoux en le faisant sautiller : au pas, au pas, au trot, au trot, au galop, au galop ! Et à mesure vous accélérez le mouvement).
  • Bien sûr, il sera ravi que vous jouiez avec lui à la dînette ou au memory, que vous lui racontiez des histoires, feuilletiez des livres et des magazines…

Dépistage des premiers troubles du langage

  • Vous avez du mal à comprendre votre enfant, et ça ne semble pas s'améliorer au fil du temps ; il est inintelligible pour son entourage.
  • Il a tendance à bégayer, à parler de manière saccadée.
  • Vous constatez un retard important par rapport aux étapes clefs : entre deux et trois ans, il ne fait toujours pas de phrase correcte.
  • Vous avez l'impression qu'il a des difficultés à vous comprendre.
  • Il a du mal à rester longtemps attentif lorsque vous lui parlez. Il décroche très vite.
  • S'il y a des antécédents (parents ou frères et sœurs ayant eux-mêmes des difficultés de langage).
  • Si dans votre entourage on vous fait remarquer que votre enfant est en retard.

De nombreux tests existent qui permettent un dépistage précoce des troubles du langage (http://www.mpedia.fr/195-troubles-langage.html), ce qui entraîne une prise en charge plus efficace. Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

Experts : LANGUE Jacques, Dr. ROY Brigitte
(Article publié le 21/10/2015)
Sources : American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child : birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

« Envie d’exercer un nouveau métier ? Besoin de se former efficacement ? Découvrez tous les avantages de la formation en ligne en regardant notre vidéo. »

Demande 100% Gratuite

Si vous aimez cet article, Partagez le avec vos ami(e)s...

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
Pinterest 0
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie, vous pourrez aimer aussi ...

Pour voir toutes nos actus métier et formation par thématiques

Catégories