Comment devenir auxiliaire de crèche ?

hongtran

Comment devenir auxiliaire de crèche ?Le CAP Petite enfance a ouvert la voie à la professionnalisation du métier. Il permettait notamment l’acquisition des connaissances et des compétences de base pour prendre soin d’un bébé ou d’un jeune enfant. L’accueil et l’aspect éducatif tiennent désormais une place importante dans ce métier. Ce qui a conduit l’Etat à moderniser ce certificat d’aptitude professionnelle et créer le CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance. C’est la clé pour devenir auxiliaire de crèche.

Les métiers de la petite enfance sont exercés dans un contexte professionnel règlementé. Le respect des droits des enfants est essentiel aussi bien que la prévention des risques physiques et sanitaires. Les besoins fondamentaux sont satisfaits. Certains enfants ont des besoins éducatifs spécifiques liés par exemple à un handicap. L’accompagnement éducatif peut être réalisé dans un établissement d’accueil pour jeunes enfants. Le professionnel participe à la mise en œuvre du projet d’établissement accompagné d’un volet pédagogique. Dans une école maternelle, l’accompagnant participe aux activités pédagogiques. Elle nettoie et entretient les locaux et les espaces de vie.

Pour devenir auxiliaire de crèche, il faut avoir une qualification en l’occurrence le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance. Ce certificat est une version optimisée de l’ancienne CAP Petite enfance. L’Etat a tenu à souligner le rôle d’accompagnant, ce qui renforce le statut professionnel de ceux qui, selon certains préjugés, avaient juste à s’occuper des enfants. Ce passeport pour entrer dans les métiers de la petite enfance par la première marche est donc une formation associée à un métier. L’objectif est d’acquérir des compétences qui permettraient au professionnel d’accompagner un enfant de 0 à 6 ans dans son développement et son épanouissement, tout en veillant à son bien-être au quotidien, à son hygiène, sa santé, sa sécurité…

Un CAP AEPE pour devenir auxiliaire de crèche

Un CAP AEPE pour devenir auxiliaire de crèchePour devenir un auxiliaire de crèche, il faut intégrer un institut de formation et décrocher un certificat d’aptitude professionnelle en accompagnement éducatif petite enfance. Cette formation dure un an si l’apprenante est titulaire d’un baccalauréat, d’un BEP ou d’un autre CAP. Elle est une deuxième chance pour les jeunes qui veulent s’orienter très vite vers un métier. Deux années de formation dans un lycée professionnel après la 3ème permettent de décrocher le CAP AEPE. Les personnes à la recherche d’une reconversion professionnelle peuvent suivre le cursus à distance et passer les examens en candidates libres. Une formation en alternance et une validation des acquis et expériences sont des options. A noter qu’une période de stage de 16 semaines est obligatoire.

Les enseignements pour l’obtention d’un CAP AEPE sont axés sur trois fondamentaux : respecter l’individualité, construire l’identité et aider l’enfant à s’épanouir. Le titulaire du certificat peut travailler dans une structure d’accueil telles que les crèches et les garderies. Sa mission est d’accompagner l’enfant dans son apprentissage mais aussi d’en prendre soin. L’auxiliaire de crèche aide l’enfant à devenir autonome. Il apporte son aide à l’enseignant en animant la classe, en organisant des activités d’éveil et de jeux. Il assure les soins d’hygiène, aide à la prise de repas et est le responsable de la propreté des matériels pédagogiques et de la salle.

Volet professionnel de l’apprentissage

Volet professionnel de l’apprentissageLe programme d’apprentissage pour l’obtention d’un CAP Accompagnement éducatif petite enfance comporte un enseignement professionnel. Dans ce volet, les étudiants découvrent les besoins nutritionnels de l’enfant et les bases des régimes alimentaires. Ils suivent des cours sur la biologie, la santé, les sciences médico-légales, la prise en charge de l’enfant, la préparation de repas, les animations… Un enseignement général vient en complément avec des renforcements en français, histoire, géographique, mathématiques et physique-chimie. Un stage de 12 semaines est effectué en mettant en valeur les capacités professionnelles acquises et l’autonomie.

Les étudiants sont donc conviés à effectuer un stage dans différents types de structures collectives. Crèches, centres de vacances, écoles maternelles, garderies, les activités à découvrir sont nombreuses. Il faut passer au moins 4 semaines consécutives dans un établissement pour que le stage soit pris en compte. A la fin de la formation, les étudiants passent l’examen du certificat d’aptitude professionnelle PE. Le candidat aura à prendre en charge un enfant à domicile puis dans une structure collective. Le CAP AEPE a une approche transversale du métier d’accompagnement. Le titulaire peut travailler dans différents secteurs.

Autres articles sur la formation et métiers de la petite enfance :

Articles similaires sur la formation et les métiers