Devenir vendeur en parfumerie

hongtran

La fibre commerciale et une grande passion pour les produits cosmétiques et tout ce qui a attrait à la beauté forment le cœur de métier du vendeur en parfumerie. En France, le salaire médian pour les emplois de vendeur en parfumerie est de 9,85 € de l’heure soit près de 80 € la journée. Pour accéder au métier, il est conseillé d’avoir suivi une formation en maquillage, esthétique ou cosmétique.

La fonction de vendeur en parfumerie ou le spécialiste des parfums

devenir-vendeur-vendeuse-parfumerie
Source : istock

Pour devenir vendeur en parfumerie après avoir obtenu un BTS esthétique par exemple, cela nécessite principalement d’avoir des compétences en vente, d’avoir une certaine maîtrise des produits de soins et de beauté et d’avoir un sens de l’odorat assez développé afin de faire la différence entre les parfums : doux, fruités, boisés, forts, légers…

Le vendeur/vendeuse en parfumerie assure des missions de vente-conseil auprès des clients et leur propose les produits cosmétiques en fonction de ce qu’ils aiment, de leur manière de s’habiller ou encore de leur philosophie de vie.

L’emploi de vendeur en parfumerie se fait plus naturellement et plus facilement après avoir suivi un BAC pro esthétique, cosmétique, parfumerie, un BP esthétique, cosmétique, parfumerie, ou une formation BTS esthétique, cosmétique, parfumerie option management par exemple. Certes une formation est recommandée, mais une vendeuse conseillère en parfumerie pourra mieux recommander tel ou tel produit aux clients après des années d’expérience ou en travaillant en équipe. Ses autres missions restent des missions classiques d’un vendeur en magasin : étiquetage, réception des commandes, fidélisation, encaissement, inventaire…

Pour acquérir de l’expérience dans le domaine, il est important pour le vendeur en parfumerie d’essayer différents produits cosmétiques afin d’en connaître les caractéristiques lorsqu’il les proposera aux clients dans son magasin.

Une meilleure présentation des produits avec les années

devenir-vendeur-parfumerie
Source : HRDS INDIA

Les cosmétiques se renouvellent et se réinventent d’une saison à une autre, et le parfum n’échappe pas à cette règle. Le métier de vendeur en parfumerie nécessite de connaître tout un panel de produits ainsi que leur cours sur le marché.

Afin de devenir vendeur en parfumerie, il est important d’avoir une attitude irréprochable devant les clients : être souriant, accueillant, diplomate et à l’écoute de leurs besoins. Cela s’apprend notamment lors de la préparation du BAC esthétique, cosmétique, parfumerie, ou lors d’une formation aux techniques de vente d’un CAP esthétique, cosmétique, parfumerie. Avant l’ouverture du magasin, et dans son rayon beauté-parfumerie, le vendeur pourra par ailleurs s’exercer devant le miroir pour être au top devant les clients.

La profession de conseiller ou conseillère en vente et beauté dans le secteur de la parfumerie offre tous les jours de nouveaux challenges. Devenir vendeuse ou vendeur de parfums, c’est pouvoir tester en avant-première les nouveaux produits cosmétiques et produits de soin afin de pouvoir en vanter les mérites devant les clients.

Articles similaires sur la formation et les métiers