Petite Enfance

Halloween une fête uniquement pour les enfants ?

image

Cette tradition célébrée depuis la nuit des temps dans les pays anglo-saxons, a débarqué sur notre vieux continent, et retrouve après plusieurs siècles ses racines.

Fête celtique d’origine irlandaise, elle est introduite en Amérique du Nord, après l’arrivée massive d’émigrants irlandais et écossais, suite à la Grande Famine (Irish potato famine) en Irlande (1845-1851).

image

« All Hallow Even » qui signifie « Le soir de tous les saints », est devenue au fil du temps « Halloween ». Elle est célébrée le 31 octobre, car il y a environ 3000 ans, l’année celte se terminait le 31 octobre et non le 31 décembre, comme aujourd’hui.

image

Les peuples celtes, très superstitieux, pensaient que cette nuit était la nuit du Dieu de la Mort, que les fantômes des morts rendaient visite aux vivants et que les sorcières sillonnaient les campagnes pour semer le désastre….

image

Aujourd’hui, Halloween a perdu sa connotation religieuse.

image

Pour la plus grande joie des enfants, la tradition moderne veut que les enfants se déguisent en sorcières, fantômes,….et aillent faire le tour du quartier en sonnant aux portes pour réclamer quelques friandises chez ses voisins, avec la formule magique « Trick or treat ! » qui signifie « Farce ou friandise ! ».

image

Et pour le plus grand plaisir des grands, qui se déguisent en monstres, vampires, revenants,…. et qui décorent leurs maisons comme des manoirs hantés avec des toiles d’araignées géantes.

Sur les fenêtres et les tables sont disposées les lanternes appelées « Jack O’Lanterns ».

Voici la légende irlandaise de Jack O’Lantern :

Un soir dans une taverne, Jack, un maréchal-ferrant irlandais, ivrogne, méchant et avare, bouscula le diable.
Ce dernier comme à son habitude, tente de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques… Sur le point de succomber, Jack demande alors au Diable de lui offrir un dernier verre avant qu'il n'accepte le pacte. Le Diable se transforme alors en pièce de six pence afin de payer le tavernier.

Prestement, Jack empoigne la pièce et la glisse dans sa bourse. Or, celle-ci contient une croix d'argent, le Diable ne pouvant plus se retransformer, est prisonnier sous la forme de cette petite pièce !
Jack obtient alors du Malin qu'il ne vienne pas réclamer son âme avant que ne se soient écoulées dix années et le Diable accepte…
Dix ans plus tard, Jack rencontre le Diable sur une route de campagne : ce dernier réclame son dût.
Jack réfléchissant à toute allure dit alors : " Je vais venir, mais d'abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ? ". Le Diable grimpe sur les épaules de Jack et s'accroche aux branches du pommier. Jack sort alors son couteau et sculpte une croix sur le tronc de l'arbre…
Coincé de nouveau ! Le rusé maréchal-ferrant obtient alors du Diable la promesse qu'il ne prenne jamais son âme…Sans autre solution, le Diable accepte et Jack efface la croix du tronc.
Quelques années plus tard, Jack meurt. Il se voit refuser l'entrée du paradis à cause de sa vie d'ivrognerie.
En désespoir de cause, il se rend chez le Diable. Aux portes de l'enfer, celui-ci lui rappelle qu'il ne peut pas prendre son âme… "Mais où vais-je aller ? demande Jack. " Retourne d'où tu viens " lui répond le Diable !
Il faisait nuit, froid et un grand vent soufflait. Jack demanda alors au Diable s'il n'avait pas de quoi l'éclairer sur la route. Dans un geste de bonté, le Diable lui donna une braise. Jack l’a mise dans un navet qu'il mangeait pour la protéger du vent glacé.
Depuis lors Jack est condamné à errer…. comme une âme en peine au milieu des ténèbres… »

image

La tradition irlandaise de creuser des navets lors de la nuit d’Halloween (en souvenir des âmes perdues comme celle de Jack) fut vite remplacée, lors de l’exode massif des Irlandais, par les citrouilles qu’ils trouvèrent sur place.

« Envie d’exercer un nouveau métier ? Besoin de se former efficacement ? Découvrez tous les avantages de la formation en ligne en regardant notre vidéo. »

Demande 100% Gratuite

Si vous aimez cet article, Partagez le avec vos ami(e)s...

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
Pinterest 0
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie, vous pourrez aimer aussi ...

Pour voir toutes nos actus métier et formation par thématiques

Catégories