Santé & Social

Dosage des médicaments : Précaution à prendre

L'usage de la petite cuillère dans la prescription des médicaments pour enfant favorise les mauvais dosages.

Donner un médicament à la petite cuillère induit des risques de mauvais dosages selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Pediatrics. Cette pratique couramment utilisée multiplie aussi les effets médicaux indésirables.

Les chercheurs de la New York University School of Medicine ont observé 287 parents pendant deux semaines alors qu'ils donnaient à leurs enfants de moins de 9 ans un traitement par voie orale. Ils ont estimé la dose prescrite en fonction de l'outil utilisé et évalué la différence avec le dosage inscrit sur la notice.

Les résultats de l'étude révèle qu'un tiers des parents ne donnent pas la bonne dose de médicament à leurs enfants. Le plus souvent, les chercheurs ont constaté que les erreurs médicamenteuses sont dues à des incompréhensions des modalités d'utilisation du dispositif fourni voire de la prescription (administration par exemple de X pipettes ou seringues au lieu de X gouttes prescrites), ou de l'utilisation d'un outil non homologué, comme la cuillère pour donner le médicament.

La petite cuillère induit des erreurs de dosage

Un parent sur 6 utilise une cuillère plutôt que le doseur fourni dans le médicament pour donner un traitement aux enfants. Si cette pratique peut sembler simplifier la prescription du médicament, elle multiplie les erreurs de dosages par deux, donc les mauvaises guérisons ou les effets indésirables plus graves. Les résultats de l'étude révèle aussi que les parents ne sont pas rigoureux avec les traitements. 32 % connaissent mal la dose prescrite, et 41 % font des erreurs de dosage.

Cette étude confirme une réalité trop souvent constatée.

En France, l'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) signale trop d'erreurs médicamenteuses avérées, où plus d'un tiers ont entraîné un effet indésirable, dont une moitié d'effets indésirables graves.

Et d'après les chiffres de l'ANSM, la majeure partie des erreurs survient au domicile des patients et est réalisée par les patients eux-mêmes ou par un membre de leur famille, notamment les parents. Ces erreurs concernent en effet principalement les nourrissons et les enfants âgés de 2 à 11 ans car leurs médicaments se donnent souvent grâce à des pipettes, gobelets, compte-gouttes ou cuillères-mesure.

Source : topsante.com

« Envie d’exercer un nouveau métier ? Besoin de se former efficacement ? Découvrez tous les avantages de la formation en ligne en regardant notre vidéo. »

Demande 100% Gratuite

Si vous aimez cet article, Partagez le avec vos ami(e)s...

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
Pinterest 0
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie, vous pourrez aimer aussi ...

Pour voir toutes nos actus métier et formation par thématiques

Catégories