Bon à savoir : CAP petite enfance en alternance

hongtran

Lorsqu’on souhaite travailler avec les enfants, de nombreux choix sont disponibles en matière de formation, dont le CAP petite enfance en alternance. L’intérêt de ce type de formation, c’est qu’elle permet aux apprentis de mettre en pratique leurs acquis tout en se forgeant une expérience professionnelle, et c’est cette dernière qui fera la différence lorsqu’ils entreront sur le marché du travail. Ce type de formation est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans et aux adultes demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, ainsi que ceux percevant un minima social comme le RSA, et permet en plus de se forger une expérience professionnelle de percevoir un salaire. La formation en alternance du CAP AEPE passe par un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Les avantages du CAP Petite enfance en alternance

cap-petit-enfance-alternance
Source : Département des Bouches-du-Rhone

Nombreux sont les avantages de suivre une formation en alternance pour passer le CAP Petite enfance :

  • Théorie et pratique : La pratique est essentielle dans les métiers de la petite enfance et bien souvent, la théorie est abstraite. L’alternance permet ainsi aux apprenants de mettre directement en pratique ce qu’ils apprennent.
  • Acquisitions de compétences avant son entrée dans la vie active : Lorsque les apprenants ont terminé leur alternance, ils sont immédiatement considérés comme des personnes compétentes ayant déjà les comportements et attitudes d’un professionnel de la petite enfance en mesure de s’occuper d’enfants de 0 à 3 ans ;
  • Rémunération : Une formation CAP Petite enfance en alternance permet à la fois d’être un apprenant et un salarié impliquant ainsi une rémunération. Cette dernière fait partie des principaux avantages de l’alternance.
  • Meilleure compétitivité sur le marché du travail : Les apprentis sont plus sollicités que les personnes qui viennent de finir leurs études dans la mesure où ils ont déjà acquis une certaine expérience professionnelle.

Enseignement professionnel et théorique conforme aux épreuves du CAP

cap-aepe-petite-enfance
Source : Démarches Administratives

Dans le cadre d’une formation CAP petite enfance en alternance, les apprenants peuvent choisir entre un contrat d’apprentissage et un contrat de professionnalisation. Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, l’accord se fait entre l’employeur, l’apprenti et l’organisme de formation. Pour le contrat de professionnalisation, l’employeur devra avoir l’accord de l’OPCA dans la mesure où c’est cet organisme qui prend en charge les dépenses liées à la formation et l’accord se conclut entre employeur et étudiant. La durée de la formation est par ailleurs différente en fonction du niveau scolaire. Pour les apprentis avec un niveau 3ème, la formation dure 2 ans. Pour ceux titulaires d’un baccalauréat, d’un BEP ou d’un autre CAP, la durée de l’apprentissage est ramenée à un an avec 600 heures d’études annuelles. Pour ce qui est du salaire perçu par les apprenants, celui-ci varie également suivant l’âge et le niveau de formation des apprentis – pourcentage du SMIC :

  • Contrat d’apprentissage : rémunération suivant l’âge et l’année de formation

    • Moins de 18 ans : 25 % pour la première année et 37 % pour la deuxième année ;
    • De 18 à 20 ans : 41 % pour la première année et 49 % pour la deuxième année ;
    • 21 ans et plus : 53 % pour la première année et 61 % pour la deuxième année.
  • Contrat de professionnalisation : rémunération suivant l’âge et le niveau de formation

    • Moins de 21 ans : 55 % pour un niveau inférieur au bac et 65 % pour un diplôme supérieur ou égal au bac ;
    • De 21 à 25 ans : 70 % pour un niveau inférieur au bac et 80 % pour un diplôme supérieur ou égal au bac
    • 26 ans et plus : 100 %.

Autres dossiers utiles sur la formation

Articles similaires sur la formation et les métiers