lexique / guide

Découverte des métiers des Professionnels de la Petite enfance

Découverte des métiers des Professionnels de la Petite enfanceLe secteur de la petite enfance est un marché qui ne cesse de se développer. De plus en plus de parents ont besoin d’aide pour prendre soin de leur enfant et de l’accompagner dans ses découvertes et son apprentissage. Plusieurs métiers répondent à ces besoins, les professionnels intervenant aussi bien dans une structure collective, dans un établissement scolaire ou à domicile. Les spécialités sont fondées sur le type de lieu d’accueil et les spécifications de la prise en charge ou de l’accompagnement.

Veiller au bien-être, au développement et à l’épanouissement des enfants de 0 à 6 ans, c’est la raison d’être des métiers de la petite enfance. L’Etat prend des dispositions légales pour mettre au goût du jour les diplômes et les référentiels métiers. Parmi ces innovations, on peut citer le CAP Petite enfance qui a été revisité pour le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE).

Un CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance pour démarrer

Le CAP AEPE est la clé pour accéder à la première marche des métiers de la petite enfance. Le but est d’associer à la formation un métier, celui de l’accompagnant qui peut désormais, à la sortie de la formation, postuler pour un poste dans une structure d’accueil telle que les écoles maternelles ou les établissements d’accueil de jeunes enfants (EAJE), les accueils collectifs de mineurs (ACM), mais aussi travailler au domicile des parents ou de l’assistante maternelle.

L’accompagnant éducatif petite enfance est chargé d’aider les enseignants dans les classes des tout-petits aussi bien dans l’animation et l’organisation d’activités de jeux et d’éveil que pour la prise des repas, les soins d’hygiène, le nettoyage des matériels pédagogiques et des locaux. Il accompagne le développement affectif et intellectuel de l’enfant. L’objectif est de lui apprendre à devenir autonome. C’est un métier qui fait l’objet de nombreuses offres d’emplois dans la fonction publique.

Devenir ATSEM ou auxiliaire petite enfance

Le titulaire d’un CAP AEPE peut se présenter au concours d’Agent Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM). Quand c’est la mairie qui le recrute, il a alors un statut d’agent territorial ou ATSEM. C’est une profession à grande majorité féminine qui est au contact des enfants de 0 – 6 ans mais aussi des parents. L’agent spécialisé ne fait pas que l’accueil, les soins et le nettoyage. Il fait partie intégrante de l’équipe pédagogique.

L’auxiliaire petite enfance travaille sous la supervision d’un directeur ou d’un responsable technique et intervient au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Il assure l’accueil des parents et des enfants, les soins et l’hygiène, les activités d’accueil. Ce professionnel peut s’occuper d’enfants bien portant mais aussi des enfants malades ou handicapés auxquels il faut apporter des soins spécialisés.

Gagner rapidement un bon salaire en tant qu’assistante maternelle

Gagner rapidement un bon salaire en tant qu’assistante maternelleL’assistante maternelle ne s’occupe pas de projet pédagogique, mais joue un rôle d’aide aux mamans. Elle change les couches des bébés et apprend aux petits la propreté. Elle apprend aux enfants les règles de base de la vie en communauté à l’instar des expressions de politesse comme « bonjour », « merci », « s’il vous plait ». Elle les encourage à faire des découvertes et stimule leur créativité. Protectrice, elle veille à la sécurité des enfants dans leur environnement immédiat.

Plus de 90% des assistantes maternelles sont des indépendantes. Elles sont parmi les mieux payées dans le secteur de la petite enfance parce qu’elles peuvent s’occuper de 3, voire 4 enfants en même temps. A noter qu’à partir du troisième enfant, le tarif horaire baisse considérablement. Ce qui n’empêche pas de voir de nombreuses assistantes maternelles gagner plus de 2000 euros mensuels.

Exercer en tant qu’aide de puériculture ou animateur enfant

Exercer en tant qu’aide de puériculture ou animateur enfantL’aide auxiliaire de puériculture n’est pas une puéricultrice mais aide cette dernière dans la prise en charge des enfants. Elle assure l’accueil de l’enfant et accompagne celui-ci dans son développement psychomoteur et son épanouissement. Elle est à l’écoute et répond aux besoins de l’enfant en fonction de l’âge de ce dernier. Préparation et prise de repas, aménagement de lieu de vie sécurisant, participation à l’organisation des activités d’accompagnement avec l’auxiliaire de puériculture ou des activités pédagogiques avec l’éducateur… sont parmi ses tâches.

L’animateur enfant accompagne un groupe d’enfant ou un individu dans des activités de loisirs en dehors des heures de classe. Il met en place des activités comme les jeux, le sport, les expressions artistiques, les spectacles. Il doit répondre aux besoins de chaque enfant en matière de soins, d’éveil, de sécurité, d’éducation… Il apprend aux enfants l’autonomie et la vie en communauté.

Autres articles sur la formation et métiers de la petite enfance :