lexique / guide

Esthéticienne en confinement, comment continuer son activité à domicile ?

Avec la pandémie mondiale liée au Covid-19, l’exercice de la fonction d’esthéticienne à domicile peut devenir un peu plus délicat. Si les ERP (établissement recevant du public) sont directement concernés par l’obligation d’arrêt du 15 mars 2020 à l’instar des instituts de beauté, ce n’est pas le cas pour les professionnels en micro entreprise (auto-entrepreneurs), mais comme indiqué, tout comme ce fut le cas pour les coiffeurs par exemple cela peut devenir très compliqué puisqu’il faudra respecter certaines obligations, telles que les gestes barrières en tout lieu et en toutes circonstances incluant la distanciation sociale. En attendant le déconfinement, voici quelques conseils.

Améliorer ses connaissances et ses techniques de soin et garder le contact avec sa clientèle

Améliorer ses connaissances et ses techniques de soin

Ce qui est intéressant avec le confinement, que ce soit pour une esthéticienne à domicile ou toute autre profession, c’est qu’il permet de se remettre en question. Ainsi, au lieu de se laisser aller, il faut prendre du recul et bien s’organiser pour préparer la reprise de son activité à partir du 11 mai prochain. Il est ainsi temps d’approfondir ses connaissances et ses techniques de soin pour être prête le jour J. Etre encore au plus près des clientes et répondre aux mieux à leurs attentes. C’est le moment également de s’informer sur les dernières innovations en matière de cosmétologie : quels sont les nouveaux produits ? quelles sont les nouvelles techniques ? Sinon, il faudra penser à garder le contact avec ses clientes pour demander de leurs nouvelles et les rassurer, et pourquoi ne pas leur proposer des conseils beauté (gratuits ou rémunérés) pendant cette période.

Préparer la reprise de son activité

Dans la mesure où il n’y a pas encore eu d’annonces officielles concernant les réglementations post-confinement liées aux activités indépendantes, vous devrez prendre les devants et garder en tête les gestes barrières pour éviter la propagation de l’épidémie. La distanciation sociale sera sans doute difficile, voire impossible, puisque l’activité ne le permet pas. Ainsi, en plus du port du masque de protection et l’utilisation du gel hydroalcoolique, on peut aussi envisager les gants chirurgicaux en latex afin d’éviter d’entrer directement en contact avec les clientes. C’est vrai que cela est impersonnel, mais cela sera nécessaire pour éviter toute contamination et pour la sécurité et le bien-être de vos clientes. Que ce soit avant ou après les soins, il faudra aussi respecter les règles d’hygiène habituelles, comme le nettoyage des instruments avec une solution désinfectante, que ce soit en gel ou en spray, et l’utilisation d’éléments jetables pour les soins.

Maintenant que vous avez une idée plus précise de ce que peut ressembler la vie d’une esthéticienne à domicile en confinement, nous vous invitons aussi à vous intéresser à ces autres sujets lié au domaine de la cosmétique aux domiciles de vos clients.