lexique / guide

Accompagnement éducatif, l’aide éducative de façon volontaire

Une prestation proposée par de vrais professionnels qui ont reçu une formation préconisée par l’Etat, l’accompagnement éducatif est devenu incontournable pour aider les élèves en difficulté en milieu scolaire. Cette offre éducative est réalisée tout au long de l’année scolaire en réponse à des demandes sociales de prise en charge après la classe. Elle vise des objectifs éducatifs et pédagogiques déterminés. Ce rôle est assigné à des assistants d’éducation.

soutien école
Photo par Agence Olloweb sur Unsplash

L’accompagnement éducatif est un dispositif qui permet de donner aux élèves qui en ont besoin une aide pour réussir leur scolarité. Il est destiné aux élèves de collège et des écoles élémentaires de l’éducation prioritaire. Cette aide éducative n’est pas imposée aux bénéficiaires qui doivent être volontaires pour être accompagnés sur le temps péri-scolaire. Généralement, c’est après les cours, en fin de journée, que les activités sont réalisées, dans un temps qualifié de passerelle entre la famille et l’école. D’après une circulaire de l’Education nationale, l’accompagnement éducatif est un prolongement du service public d’enseignement, coordonné au niveau départemental par l’inspecteur d’académie.

Que faire en accompagnement éducatif ?

accompagnement scolaire
Photo par Jeswin Thomas sur Unsplash

Quatre jours par semaine, avec une durée recommandée de deux heures par séance, l’accompagnant éducatif réalise un projet d’accompagnement proposé par l’établissement scolaire. L’aide aux devoirs et à l’apprentissage des leçons est son activité principale, le but étant de réussir la scolarité et d’avoir de meilleures notes. L’élève accompagné peut ainsi faire, voire finir, les devoirs qui lui ont été donnés à faire par les enseignants. Il peut approfondir ce qui a été appris en classe ou reçoit de nouvelles explications sur ce qu’il n’a pas compris ni assimilé.

L’aide aux devoirs et aux leçons comporte des sous-activités qui contribuent à l’atteinte du même objectif. L’accompagnant propose une aide méthodologique, des recherches documentaires, la pratique de langues vivantes, des ateliers scientifiques, un projet qui implique plusieurs disciplines, un travail pour approfondir une discipline en particulier… En tous cas, cette aide vise, à terme, à ce que l’élève améliore ses habitudes de travail et devienne autonome. Il n’est pas question de créer une dépendance à l’accompagnement.

A part le soutien scolaire et les devoirs faits, d’autres activités visent le développement et l’intégration de l’élève comme les activités culturelles, la découverte d’un art ou la pratique d’un sport. Ces activités ne remplacent pas les autres dispositifs hors-temps scolaire dont bénéficient les élèves de l’établissement qui doit préserver la complémentarité et la cohérence entre les offres. Par ailleurs, l’accompagnement éducatif complète l’aide et l’accompagnement personnalisé qui sont mis en œuvre dans les écoles et surtout à l’entrée au collège, en classe de 6ème.

Comment décrocher un certificat accompagnement éducatif

diplome a obtenir
Photo par Susan Weber sur Unsplash

Environ les trois-quarts des intervenants dans l’accompagnement éducatif sont des enseignants volontaires du premier et du second degré. D’autres volontaires, pour fournir une aide éducative aux élèves et jeunes enfants, peuvent suivre une formation afin de maitriser la posture et la démarche accompagnante, de percevoir son rôle auprès des jeunes accompagnés et des autres acteurs éducatifs.

Pour préparer la certification accompagnement éducatif, il faut assister aux cours et ateliers qui portent sur la pédagogie, l’accompagnement individualisé, le projet éducatif local… La réalisation de façon régulière d’une démarche d’accompagnement et un entretien avec un jury permettent de valider la formation. De telles certifications sont proposées par des associations ou organismes mobilisés dans l’éducation et la lutte contre les inégalités. Elles sont une forme de reconnaissance envers les jeunes volontaires, dont de nombreux étudiants.

Autres articles sur la formation et métiers de la petite enfance :