lexique / guide

Le salaire, chiffres d’affaires d’une esthéticienne à domicile

L’intérêt de se mettre à son compte pour devenir une esthéticienne à domicile, sous le statut d’auto entrepreneur, est de pouvoir disposer d’un meilleur revenu qu’en institut tout en gérant soi-même, librement, son emploi du temps et sa clientèle. Si une professionnelle travaillant en institut gagne généralement le SMIC (environ 1 500 €), une esthéticienne indépendante peut se permettre de dégager une meilleure marge en fonction des tarifs qu’elle pratique et du temps qu’elle alloue à son activité, entre autres.

Exemple de salaire dégagé sous le statut de microentreprise (auto entrepreneur)

Exemple de salaire dégagé

Une spécialiste de la beauté ayant démarré sous le statut de travailleur indépendant ne se dégage pas un salaire à proprement parler. On parlera plutôt de chiffre d’affaires représentant la somme de toutes les prestations réalisées et des produits vendus. Lancer une activité à domicile implique de connaître l’aspect juridique de la chose pour assurer une meilleure gestion. Voici un exemple de calcul de salaire basé sur la création d’un statut d’auto entrepreneur en esthétique :

Abattement, obligations fiscales et charges sociales

  • 1. Vous avez obtenu 3 000 € en un mois ce qui correspond à votre chiffre d’affaires mensuel : somme de vos prestations et des produits que vous avez vendus.
  • 2. Vous aurez à effectuer un abattement de 50 % sur votre chiffre d’affaires – spécificité du régime de l’auto entrepreneur (l’idéal pour ce statut, c’est que les charges incluant le matériel utilisé et le coût des déplacements soit au maximum 35 % du CA ; si elles représentent plus de 55 % du CA, le régime n’est pas adapté à la situation).
  • 3. Vous devrez par la suite vous occuper de vos obligations fiscales. Une micro entreprise de type auto entrepreneur est soumise au barème progressif de l’IR (impôt sur le revenu) – pour une tranche d’imposition de 14 %, la redevabilité au titre de l’IR sera alors de 210 €.
  • 4. Et enfin, vous aurez à vous acquitter de vos obligations sociales, dont le pourcentage est de 22 %, c’est-à-dire 330 € pour un CA de 3 000 €. Il faut savoir que sous la réserve de certaines conditions, les auto entrepreneurs peuvent jouir d’une exonération de charges sociales lors des 3 premières années d’exercice.

Résultat des comptes : Pour un chiffre d’affaires de 3 000 €, votre travail en tant qu’esthéticienne indépendante vous aura fait gagner 2 460 € ou 2 790 € si vous pouvez bénéficier de l’exonération de charges sociales.

Prélèvement forfaitaire libératoire

Une esthéticienne ayant lancé son activité à domicile sous le statut d’auto entrepreneur peut par ailleurs opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement d’un acquittement des obligations fiscales et sociales en un seul prélèvement au taux de 23,2 % directement effectué sur le CA. Pour un CA de 3 000 €, les obligations auront alors coûté 711 €. La rémunération équivaudra alors à 2 289 €.