Tout savoir pour apprendre les techniques de relaxation

hongtran

Dans les centres de détente et de bien-être, on retrouve différentes praticiennes, dont celles spécialisées dans les techniques de relaxation. Pour arriver à ce stade, elles ont suivi une formation spécifique avec ou sans modules complémentaires en fonction de leurs désirs d’apprentissage. Aujourd’hui, de nombreuses institutions proposent l’apprentissage de techniques à visée relaxation dont l’objectif est d’accompagner les personnes dans la gestion de leur stress, leur anxiété, leurs insomnies ou encore leurs troubles psychosomatiques. Focus sur le sujet.

Objectifs d’une formation aux techniques de relaxation

technique-relaxation Si le relaxologue est le spécialiste de la relaxation, d’autres professionnels peuvent en proposer des séances comme le cas des esthéticiennes dans les centres de bien-être et de détente. Les formations sont nombreuses et leurs objectifs diffèrent suivant les besoins de chacun, mais généralement, celles-ci visent à aider les clients à être en phase avec eux-mêmes et à retrouver la paix intérieure. À l’issue d’une formation aux techniques de relaxation, elles seront en mesure de proposer des séances basées sur le contact et s’appuyer sur la modalité tactile (inductions corporelles) afin de développer les capacités à réguler les états tonico-émotionnels et la reconnaissance des sensations. Il faut savoir que la relaxation peut revêtir plusieurs formes, mais toutes ont pour objectif de réduire le stress, de prévenir certains troubles, de diminuer l’anxiété ou encore de venir à bout de la douleur. Pour une esthéticienne, elle pourra alors être en mesure :

  • D’amener ses clients à reconnaître les sensations et à générer des états de détente à travers le contact ;
  • D’installer une relation non verbale centrée sur la perception tactile ainsi que la respiration ;
  • D’utiliser les inductions corporelles et les intégrer dans le processus d’interaction impliquant le contact ;
  • D’identifier les diverses approches et leurs impacts sur la santé ;
  • De comprendre les enjeux de la relation verbale et tactile pour réguler les états psychoémotionnels ainsi que la réduction des sensations douloureuses ;
  • De combiner les différents outils en créant de la cohérence et de la progression durant les séances ;
  • D’induire la relaxation en maintenant une présence détendue et calme ;
  • De savoir analyser la relation du client avec la méditation tactile afin de susciter en lui l’engagement dans l’exploration de ses sensations positives.

La relaxation générale

technique-relaxationLe programme diffère d’une formation à une autre, mais il porte globalement sur la relaxation générale. Voici un aperçu :

  • Bases théoriques des approches qui utilisent le contact et la pratique du développement du sens tactile – approches à visée relaxante (méditation Mindfulness, autohypnose, cohérence cardiaque, sophro-relaxation…) ;
  • Expérimentation des méthodes : relaxation dynamique, SGM (sensitive Gestal massage), technique Thaï, éléments de relaxation coréenne, techniques réflexes… ;
  • Apprentissage de la contraction/décontraction musculaire issue de la méthode Jackobson consistant à pratiquer une série d’exercices requérant de tendre des muscles spécifiques puis de relâcher la tension de manière à les détendre en profondeur ;
  • Apprentissage du vocabulaire des sensations tactiles positives et des capacités à générer la détente ;
  • Compréhension du sens du toucher, tous les éléments de psychosociologie jouant un rôle dans le soulagement de la douleur et l’élimination du stress ;
  • Apprentissage des indications et de la posture dans la relaxation avec inductions corporelles.

Le modelage relaxant

En institut de bien-être et de détente, les esthéticiennes réalisent souvent ce que l’on appelle le modelage relaxant qui se présente comme un massage complet du corps visant à vider le corps de la fatigue accumulée, à éliminer le stress et à retrouver une sensation de mieux-être, entre autres. Les praticiennes réalisent différentes manœuvres lors des séances :

  • Pétrissage : étirement de la zone à pression constante et relâchement dans le sens opposé comme pour une pâte à pétrir ;
  • Frictions : mouvements exercés sur les zones particulièrement tendues des trapèzes – petits mouvements sur les muscles avec une pression constante pour les libérer des tensions ;
  • Pressions : techniques utilisant le bout des doigts de manière statique qui agissent sur les terminaisons nerveuses tout en dénouant les zones douloureuses ;
  • Ventouses : avec les paumes des mains, elles exercent une pression douce sur les parties traitées avant de relâcher lentement.