Tout savoir sur le métier de praticien de SPA

hongtran

Dans les centres de bien-être et de détente, les instituts de beauté, les centres de thalassothérapie ou encore les stations thermales et les hôtels, on retrouve souvent une praticienne de SPA qui propose des soins de bien-être, de détente et de relaxation à ses clients comprenant alors des soins par l’eau, des modelages, divers massages ainsi que des séances de sauna et de hammam.

Quelles missions pour une praticienne de SPA ?

praticienne-spaGénéralement sous la direction d’un SPA manager, la praticienne de SPA remplit de nombreuses missions. Elle accueille ainsi les clients puis reste à leur écoute pour déterminer leurs besoins et leurs attentes. Par ailleurs, elle n’oublie pas de leur expliquer en détail le déroulement de chaque soin et en quoi celui-ci est approprié pour leur cas. Lors des séances, elle prépare son poste de travail en s’assurant de respecter les facteurs d’ambiance (musique, parfum, bougies…) ainsi que les règles d’hygiène et de sécurité, sans oublier les codes culturels des soins. Elle prend ensuite en charge son client en lui expliquant l’origine des techniques qu’elle va utiliser et les différents produits qu’elle appliquera sur son corps, par exemple ; cela dans l’objectif de le mettre en confiance. La praticienne de SPA réalise diverses techniques esthétiques de bien-être, de modelage et de confort. Elle maîtrise notamment des techniques de modelages manuelles relaxantes, énergisantes ou encore neuromusculaires : modelage californien, réflexologie plantaire, massage aux pierres chaudes, enveloppement froid/chaud, massage amincissant… Les techniques de soin par l’eau lui sont également familières : hammam, balnéothérapie, sauna, douche à affusion… Lorsqu’elle termine son travail manuel, elle peut utiliser différents appareils en complément des soins et des modelages. En plus de l’accueil et du suivi des clients ainsi que la réalisation des soins, la praticienne de SPA assure aussi conseil et vente de produits spécifiques au SPA, mais également des services. Ainsi, elle peut définir un programme de soins personnalisés avec les produits adaptés pour chaque client, gérer les plannings de rendez-vous et réaliser des fiches de renseignement et de consentement.

Quelles sont les qualités requises au métier ?

Pour exercer en tant que praticienne de SPA, il est nécessaire d’avoir de grandes qualités d’écoute avec un très bon contact humain dans la mesure où son métier la met en relation directe avec la clientèle tout au long de la journée. Un esprit d’analyse est également nécessaire pour déterminer au mieux les besoins des clients tout en ayant une bonne capacité de persuasion avec un sens commercial accru pour convaincre d’avoir recours à un tel ou tel soin. Délicate et précise, elle doit être en mesure de réaliser les différents soins sans blesser ou léser sa clientèle. Et dans la mesure où elle peut être amenée à utiliser divers appareils, il est important d’avoir une excellente maîtrise des divers instruments et machines de soins. Et l’une des qualités les plus importantes, c’est l’hygiène personnelle.

Quelle formation pour devenir praticienne de SPA ?

Praticien-SPADepuis le début des années 2000, les demandes de soins corporels ont considérablement augmenté dans le secteur du bien-être. Et aujourd’hui, on retrouve de plus en plus de SPA de part et d’autre du pays. Une praticienne de SPA est très recherchée avec une chance d’embauche importante après la formation. Par ailleurs, les lieux d’exercice du métier sont nombreux et divers : centre de détente et de bien-être, institut de beauté, SPA, centre de balnéothérapie ou de thalassothérapie, grand hôtel… La praticienne de SPA n’a pas encore aujourd’hui de diplôme spécifique reconnu par l’État, mais des certifications et des titres en fonction du niveau des apprenantes. Pour le niveau CAP par exemple, il y a la formation de CAP esthétique-cosmétique-parfumerie additionnée d’une formation complémentaire et le titre certifié hydropraticien. Pour le niveau BAC, différents titres certifiés sont disponibles : hydrobalnéologue, praticien bien-être, praticien SPA, technicien SPA et bien-être, praticien et responsable de SPA, et esthéticienne animatrice de SPA. Il existe aussi le CQP (certificat de qualification professionnelle) SPA Praticien accessible aux titulaires d’un niveau V minimum en esthétique-cosmétique et ayant reçu un minimum de 56 heures de formation en gommage, enveloppement, modelage relaxant et jambes légères.