Devenir coiffeur coloriste

hongtran

Le domaine de la coiffure est large et plusieurs options sont disponibles pour compléter une formation basique, comme la préparation au CAP coiffure ou CAP métiers de la coiffure. Parmi ces options, il y a la mention complémentaire coloriste-permanentiste. Pour devenir coiffeur coloriste agréé, il est alors nécessaire de poursuivre ses études après l’obtention de son CAP coiffure. Contrairement aux idées reçues, le coloriste ne cache pas uniquement les cheveux blancs. Il va plus loin en transformant la chevelure de ses clientes en œuvre d’art. Il joue non seulement avec les couleurs, mais aussi l’ombre et la lumière ainsi que la matière de chaque chevelure. Le coiffeur coloriste est à l’affût des dernières tendances de coloration pour conseiller ses clients en fonction de celles-ci.

 

La mention complémentaire coloriste permanentiste

Après avoir obtenu le CAP coiffure ou CAP métiers de la coiffure, il est possible d’approfondir ses compétences en se spécialisant. C’est dans cet objectif que les mentions complémentaires ont été mises en place. Ainsi, ceux souhaitant devenir coiffeur coloriste peuvent alors préparer la MC coloriste permanentiste, une certification professionnelle qui permet de maîtriser différentes techniques (coloration, décoloration, méchage, balayage, permanente…) tout en apprenant à utiliser différents produits professionnels en toute sécurité pour obtenir la coiffure idéale, celle demandée par la cliente ou qui s’en rapproche le plus possible.

Pour accéder à cette mention complémentaire, les candidats doivent avoir le CAP coiffure au minimum. Ils devront ensuite la préparer pendant 1 an en formation initiale, en formation continue, en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage) ou encore en VAE (validation des acquis de l’expérience).

La mention complémentaire coiffure coupe couleur

Depuis 2016, la MC coloriste-permanentiste a évolué en MC coiffure coupe couleur. Il s’agit toujours d’une mention complémentaire de niveau 3 permettant aux détenteurs du CAP coiffure de se spécialiser et ainsi devenir coiffeur coloriste, que ce soit en salon de coiffure, en institut de beauté, dans les milieux du spectacle ou de la mode ou encore dans les établissements sanitaires et sociaux ainsi que les entreprises de production et de distribution de produits capillaires. Le coiffeur coloriste peut occuper différents postes en fonction de la structure dans laquelle il se trouve : coiffeur, animateur, conseiller professionnel ou responsable technique.

Les compétences à acquérir ou à perfectionner dans le cadre de la MC coiffure coupe couleur

Dans la certification menant à la MC coiffure coupe couleur, les candidats devront être capable de :

– C1 S’informer et communiquer

o C11 Rechercher, s’approprier l’information à des fins professionnelles afin de la transmettre

o C12 Communiquer en vue de la réalisation d’une prestation

– C2 Organiser et gérer

o C21 Organiser les activités

o C22 Gérer l’environnement de travail

– C3 Concevoir et réaliser

o Mettre en œuvre des techniques de coloration

o Mettre en œuvre des techniques de coupe « dame »

o Mettre en œuvre des techniques de coiffage

– C4 Contrôler et évaluer

o C41 Évaluer la qualité de la prestation

o C42 Apprécier l’efficacité de la prestation

L’examen de la MC coiffure coupe couleur

Reconnue par l’État, cette certification nécessite de passer un examen, dont les épreuves sont les suivantes avec les coefficients et la durée :

– Épreuve/Unité (EU) – 01. Coupe transformation, coiffage dame – coefficient 4 – 45 mn

– Épreuve/Unité (EU) – 02. Coloration, effets de couleurs – coefficient 4 – 1 h 50 mn

– Épreuve/Unité (EU) – 03. Évaluation de l’activité professionnelle – coefficient 4 – 20 mn

Pour les candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d’apprentissage habilités, en formation professionnelle continue dans un établissement public, l’examen se fait en CCF (contrôle en cours de formation) pour l’EU1 et l’EU2.