lexique / guide

Quels diplômes pour travailler auprès des enfants ?

Le secteur de la petite enfance embauche sans relâche, boosté par un boom de la maternité ainsi que l’augmentation du nombre de femmes qui ont une activité professionnelle. Pas question pour autant pour l’Etat de brader la qualification requise. Au contraire, on tend vers une professionnalisation poussée de métiers jusque-là considérés comme accessibles par n’importe quelle femme qui a eu l’expérience de la maternité et de l’éducation d’enfants en bas âge. Travailler auprès des enfants requiert des diplômes valorisant pour les professionnels dans le secteur.

Le CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance

Le CAP Accompagnement Educatif Petite EnfanceLe CAP AEPE a redoré le blason de ceux qui souffraient de nombreux préjugés. Il a orienté les activités vers une finalité éducative. Le but est d’aider l’enfant à être autonome. L’acquisition du langage et l’accomplissement de certains gestes basiques font l’objet d’un apprentissage. Pour y arriver les activités d’éveil sont organisées ainsi que diverses animations à la fois ludiques et éducatives.

Le titulaire du CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance peut prendre soin des enfants au quotidien, répondant à leurs besoins physiologiques et de sécurité affective. La sécurité physique par rapport au lieu, à l’environnement et aux activités est assurée par le professionnel de la petite enfance. Le lien avec les parents ne se résume pas à l’accueil. Il y a une véritable collaboration pour le bien de l’enfant. Ce sont les parents qui font les choix relatifs à l’éducation de leur enfant. L’accompagnement éducatif se fait dans un climat de confiance entre l’éducateur de jeunes enfants d’une part, les parents et l’enfant, d’autre part.

Le Diplôme d’État d’Educateur de Jeunes Enfants

Le Diplôme d'État d’Educateur de Jeunes EnfantsLe principal point commun entre le CAP AEPE et le DEEJE est le fait que les deux formations permettent d’accéder aux métiers de l’accompagnement et de l’éducation des enfants. L’âge maximal des enfants accompagnés est de 6 ans pour le titulaire du certificat contre 7 ans pour le diplômé. Le professionnel a la charge d’accompagner les enfants dans leur apprentissage, dans le développement intellectuel et affectif, le tout par le biais d’activités qui mélangent le jeu et le contenu éducatif.

Le DEEJE d’éducateur de jeunes enfants sanctionne une formation composée de 1500 heures de cours théoriques et 60 semaines de stage. Les contenus sont axés sur quatre thématiques visant l’accueil et l’accompagnement, les activités éducatives, la communication en milieu professionnel, le fonctionnement des institutions et partenariats. Pour accéder au DEEJE, les candidats passent un test d’admissibilité composé d’une épreuve écrite qui évalue leurs capacités de synthèse, d’analyse et d’expression écrite. L’épreuve d’admission est un entretien oral au cours duquel le jury évalue la motivation et le potentiel du candidat dans l’exercice de la profession.

Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP)

Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP)De niveau V, le DE d’auxiliaire de puériculture a la particularité d’être ouvert à tous les candidats sans conditions d’inscription au concours, tout en étant difficile d’accès tant le niveau est élevé. On parle évidemment du niveau d’éducation des prétendants à intégrer un centre de formation en puériculture. Le baccalauréat est un strict minimum, les non bacheliers ont très peu de chance de réussir face à d’autres candidates surdiplômés.

Pourquoi un titulaire d’un master se porte-t-il candidat pour intégrer une filière qui n’exige même pas le baccalauréat. La réponse est dans la rapidité de la formation, en seulement un an, ainsi que la quasi-certitude de trouver du travail ou mieux, de se mettre à son propre compte.

Une formation initiale pour le DEAP est accessible dès 17 ans pour être diplômé à l’âge de la majorité. Le cursus partiel est ouvert aux professionnels étant diplômés dans le secteur paramédical et aux titulaires d’une VAE, tandis qu’une formation en apprentissage est ouverte pour les plus de 25 ans qui doivent alors suivre le cursus dans le centre de formation, sur son lieu de travail et son lieu de stage. A la fin de la formation, le futur auxiliaire de puéricultrice a des compétences en matière de communication avec l’enfant, d’accompagnement dans le quotidien pour garantir l’hygiène, l’éveil, le confort et la sécurité des enfants. Il doit d’abord passer un examen de fin de formation. Vu la sélection qui s’opère à l’entrée, le taux de réussite aux examens est d’environ 98%.

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social 

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social est un titre issu de la fusion de deux anciens DE qui sont Auxiliaire de Vie Sociale et Aide Médico-Psychologique. La formation s’étale sur une période de 12 à 24 mois. Elle est composée de 525 heures de cours et de 840 heures de pratique. Les compétences à acquérir tournent autour de l’accompagnement de la vie, que ce soit à domicile ou dans une structure collective. Les instituts spécialisés organisent un concours pour intégrer une formation.

Titulaire d’un diplôme de niveau V, l’accompagnant éducatif et social (AES) accompagne les enfants dans les actes de la vie quotidienne et les aide à s’intégrer dans l’école et avoir des loisirs. Les accompagnés sont en général des sujets qui ont un handicap. Le professionnel intervient en milieu scolaire pour aider un élève à réussir dans les études et s’épanouir. Il aide l’enfant à se concentrer sur les travaux scolaires, à assimiler les cours, à faire les devoirs…

Autres articles sur la formation et métiers de la petite enfance :