Tout savoir sur la règlementation des produits cosmétiques

hongtran

Sur les marchés, les produits cosmétiques sont légion et il en existe autant que d’autres produits de consommation. Il existe une règlementation relative à ces produits et celle-ci définit les informations qui doivent figurer sur leur étiquetage : mentions obligatoires, liste des ingrédients et allégations. Zoom sur cette règlementation.

Les mentions obligatoires figurant sur les produits cosmétiques

produit-cosmetiqueSur l’étiquetage des produits cosmétiques, les consommateurs doivent pouvoir lire différentes informations dites obligatoires : le contenu nominal du produit (poids ou volume), les précautions d’emploi, le nom et l’adresse d’un contact au sein de l’Union européenne, le pays de fabrication pour tout produit fabriqué hors de l’UE, une ou plusieurs dates (date de durabilité et période d’utilisation après ouverture), fonction du produit, numéro de lot de fabrication ou de référence.  

La liste des ingrédients bien lisible

produits-cosmetiquesCe n’est pas simple de comprendre la liste des ingrédients ni de quoi il en retourne pour la majorité des consommateurs. La règlementation relative aux produits cosmétiques a mis en place une norme pour que chacun puisse identifier ce qu’il y a dans le produit qu’il achète :

  • Les ingrédients sont toujours listés après la mention « ingrédients » ;
  • Les ingrédients sont toujours désignés de la même manière suivant la nomenclature internationale (INCI) : en anglais pour les substances chimiques et en latin pour les produits issus de plantes ;
  • Les ingrédients vont dans l’ordre décroissant d’importance et en règle générale, les 3 ou 4 premiers d’entre eux constituent alors plus de 80 % du produit ;
  • Pour préserver le secret de fabrication pour les compositions parfumantes, celles-ci sont désignées par les termes « aroma » ou « parfum », mais les principaux allergènes odoriférants doivent être indiqués.

Comprendre les allégations

On parle d’allégations sur les produits cosmétiques pour désigner toutes les mentions figurant sur l’étiquetage ainsi que toute communication relative à ce produit. Celles-ci peuvent être utilisées librement, mais dans le respect du règlement (CE) n° 1223/2009 du 30 novembre 2009 définissant les critères que doit remplir toute allégation pour pouvoir être utilisée. Si certaines allégations sont permises, d’autres ne le sont pas. De manière générale, celles permettant d’apporter une information utile n’étant pas facilement détectable grâce à la liste des ingrédients sont autorisées : sans savon, sans ingrédients/substances d’origine animale, végan, sans parfum, sans alcool, sans huiles minérales, sans sulfates, sans conservateur, sans acétone pour les vernis à ongles, etc.

Articles similaires sur la formation et les métiers